Immersion dans le service technique

Dernière mise à jour : 13 juil.

Carlos, chef du service technique, nous ouvre les portes d'un secteur à la charnière de tous les autres et garant du bon fonctionnement de l'ensemble de la résidence.





En cas d’urgence


Nous venons à peine d’entamer la conversation que le téléphone sonne : « Allo, oui Carlos, ... je suis en entretien là» dit-il avant de s’excuser.


Résidents et membres du personnel, tout le monde connait Carlos, souriant. Le responsable du service technique de Fort- Barreau et des Tilleuls est la personne que l’on appelle dès qu’il y a un problème d’intendance : un appareil qui ne veut pas s’allumer ? Des conduites bouchées, une fuite d’eau?


Un aménagement spécial à réaliser pour augmenter le confort et la sécurité des résidents ? Il suffit de demander à Carlos, car il semble qu’il trouve solutions à tout dans son chapeau.



Carlos a été mécanicien automobile avant de travailler à la FAHPA


C’est tout jeune que Monsieur Fernandez est arrivé à Genève. Engagé à la plonge du Buffet de la Gare, il troque rapidement son tablier contre une chemise lorsqu’il a l’opportunité de devenir chef de rang et sommelier. Bien que ce métier le passionne, les heures indues accumulées deviennent difficilement conciliables avec sa vie de famille et Carlos quitte le Buffet de la Gare pour travailler à la cafétéria de la Résidence Les Tilleuls, le 1er août 1994, jour de fête nationale.


Comme Monsieur Fernandez passait les plats très rapidement en salle, en procurant « beaucoup de vent » (sic) à l’encontre des résidents, lorsqu’il était de service- déformation professionnelle oblige ses collègues l’inviteront à lever le pied en lui demandant de ralentir la cadence, et si cette anecdote l’amuse encore aujourd’hui, c’est parce qu’il se souvient avoir toujours été à l’aise avec les résidents.



Autodidacte et curieux


C’est en intégrant l’équipe de nettoyage, que Carlos apprendra l’usage des produits particuliers utilisés pour entretenir un EMS avant de rejoindre l’équipe technique.


« À chaque fois que les entreprises venaient dépanner, moi, j’étais derrière eux avec des questions, voir comment ils faisaient et pour quelles raisons ».

Fort de son expérience de mécanicien, Monsieur Fernandez savait déjà graver et souder, et puisqu’il ne perd pas une occasion d’élargir son arsenal de compétences, il s’est formé dans le domaine de la maintenance électronique, évitant ainsi les recours trop fréquents aux interventions externes. En qualité de responsable de la sécurité, Carlos forme également l’ensemble du personnel à réagir de manière adéquate en cas d’incendie.



Des solutions innovantes


Ainsi, pour éviter que certains résidents des Tilleuls qui souffrent de troubles cognitifs prennent des risques inconsidérés, en montant sur les balustres, sans se rendre compte de la hauteur qui les séparent du sol par exemple, Carlos pense à remplacer les barres horizontales originelles par des barres verticales, effectuant un long travail de soudure.


On fait élaguer toutes les branches des arbres situées au -dessus de 2 mètres du sol, afin de permettre à tous d’avoir une visibilité complète sur l’ensemble du parc et les résidents qui peuvent se promener seuls en sécurité.


Penser à respecter la mise aux normes du matériel et faire part d’une ingéniosité renouvelée sont des priorités pour Carlos qui répond à toutes les demandes de la direction, des membres du personnel et des résidents qui s’adressent parfois directement à lui.


Dans ce flot de demandes, Carlos doit hiérarchiser l’urgent de ce qui peut attendre : « Si c’est un lit qui ne fonctionne pas, on arrête tout et on y va ».


« Je suis bien dans mon travail quand tous les autres secteurs fonctionnent ».

Avoir la responsabilité du service technique est une fonction essentielle, car rien ne « marcherait » sans le travail d’équipe.


Chaque jour, de nombreux colis s’acheminent vers la résidence. Outre les produits concernant la cuisine, c’est à l’équipe du service technique qu’incombe leur bonne réception ainsi que leur distribution dans les services concernés. Bien souvent, il s’agit de stocker les colis dans les locaux dédiés de la cafétéria et des soins.


En plus de toutes les interventions imprévues évoquées plus haut, le service technique se charge de l’entretien et nettoyage des sous-sols, du tri des déchets des containers, de vider les poubelles confidentielles, l’entretien des aspirateurs ainsi que l’hydratation des siphons d’égout afin d’éviter qu’ils ne se dessèchent.


Mais c’est à Carlos que nous laisserons le soin de conclure : « Le métier que je fais touche tous les secteurs, tous les secteurs ont besoin du technique pour pouvoir continuer à travailler.